Armée du Salut

Golnaz est une jeune iranienne. Devenue chrétienne, avec son frère, elle est contrainte de s’enfuir en Europe et doit faire face à un avenir incertain. 2017, Golnaz, jeune femme iranienne de 28 ans, et son frère se sont convertis au christianisme. En Iran, son pays, cet acte de foi peut conduire à la mort. Leur père de confession musulmane chasse ses enfants de la maison. C’est ainsi qu’ils prennent le premier vol, sans rien, pour l’Europe et atterrissent en Suède. Arrivés dans ce pays scandinave, frère et sœur sont hébergés dans une institution de l’Armée du Salut. Ils y fréquentent aussi le poste d’évangélisation. Au bout de cinq mois en Suède, seul le frère de Golnaz obtient l’autorisation de rester sur le territoire. Dans l’incertitude quant à son avenir, ne sachant où trouver refuge, Golnaz apprend par l’administration suédoise que la France accueille encore des migrants. À l’ambassade de France, on lui fait savoir qu’elle peut aller à Lyon, et on lui fournit le billet d’avion. Arrivée à Lyon, loin des siens, séparée de son frère, la jeune femme est livrée à elle-même. Elle passe trois nuits dans l’aéroport ne sachant où aller. Sans solution, elle appelle finalement l’officier de l’Armée du Salut qu’elle connaît, en Suède, qui prend contact avec le poste de Lyon. En entendant cette histoire, « je ne pouvais pas rester insensible à cette situation et laisser cette jeune femme à la rue ». Depuis ce jour, Golnaz est hébergée par la Congrégation de l’Armée du Salut à Lyon. Elle a entrepris les démarches administratives avec l’OFPRA 1 afin d’obtenir le statut de réfugiée. Déboutée une première fois, elle tente un recours auprès de cette administration, avec l’aide d’un avocat. Golnaz poursuit son intégration en France et suit des cours de français. Elle participe aussi activement à la vie du poste où elle peut librement manifester sa foi. Elle est reconnaissante d’avoir un toit et une communauté qui l’entoure et la soutient matériellement, moralement et dans la prière pour que ses démarches aboutissent et qu’elle puisse commencer une nouvelle vie. Major Patricia Gratas Responsable du poste de Lyon Exilée après s’être convertie au christianisme «Comment rester insensible à cette situation? Pouvais-je laisser cette jeune femme à la rue?» 1 Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides UN DON pour soutenir l’action locale De nombreuses personnes dans la même situation que Golnaz frappent régulièrement à nos portes. Pour les aider, nous avons besoin de votre aide. Tambourinaire dans le groupe de Lyon au congrès à Paris en 2018 LYON 9

RkJQdWJsaXNoZXIy NTk2MzA=